p.1.jpg

L’expérience du vivant passe par la matière et sa transformation. Matière réelle, observée ou bien celle recréée entre conscient et inconscient. C’est dans cet espace particulier que je tente de retrouver cette expérience. Ici même où, dès l’enfance, les premières graines de l’observation et de l’émerveillement ont germées. C’est là, dans cet espace intime que se trouve le terreau de mes créations. Dans l’émerveillement de la nature et de sa création. Ce rapport à la Terre, cette planète qui nous porte à plus de cent mille kilomètres heure autour du soleil. Cette Terre faite de poussières d’étoiles qui se sont agglomérées durant des millions d’années, et dont nous sommes aussi issus. Le temps d’un regard, y entrevoir des parcelles de ce monde, fragmentation du temps et de l’espace, comme un arrêt sur image. Le langage y est lignes, formes et couleurs.

Quelques éléments par lesquels il serait peut-être possible de se rapprocher de cette matrice, entre chaos et équilibre, infiniment grand et infiniment petit.

Ce fil ténu où la poésie de la nature, de notre environnement nous ramène à l’être. Cet état ni statique, ni immuable où la transformation est loi universelle. L’extérieur et l’intérieur se rejoignent le temps d’une discussion intime qui n’appartient qu’à celui ou celle qui s’y engage.

Dans toutes mes peintures les médiums utilisés sont le brou de noix, l’encre, la cire, les pigments liant acrylique et liant huile, la cendre et le papier. L’intérêt de ces médiums réside dans leur capacité d’interaction, de mélange, de dispersion et d’effacement.

 

#18444 40x40 TMP.JPG

The experience of the living passes through matter and its transformation. Real matter, observed or that recreated between conscious and unconscious. It is in this particular space that I try to find this experience. Here, from childhood, the first seeds of observation and wonder have germinated. It is here, in this intimate space, that is the breeding ground for my creations. The wonder of nature and its creation. This relationship with the Earth, this planet that brings us to more than one hundred thousand kilometers per hour around the sun. This Earth made of stardust that has agglomerated over millions of years, and from which we also come from. The time of a glance, glimpse pieces of this world, fragmentation of time and space, like a freeze frame. The language is lines, shapes and colors.
Some elements by which it would be possible to get closer to this matrix, between chaos and balance, infinitely large and infinitely small.

This tenuous thread where the poetry of nature, of our environment brings us back to being. This state, neither static nor immutable, where transformation is a universal law. Outside and inside meeting for the time of an intimate discussion that belongs only to the one who engages in it.
 

Walnut stain, ink, wax, acrylic and oil binding pigments, ash and paper are the mediums used in all my paintings. The interest of these mediums lies in their ability to interact, mix, disperse and erase.

                                                                         Denis Zammit